accueil
20. Les Formations - La filière littéraire (L) -

Le témoignage des élèves

Entretien avec Thomas, élève en terminale Littéraire option Langues, et Lola & Manon, élèves de terminale Littéraire option Arts Plastiques.

Nouvelle page 1

Entretien avec Thomas, élève de Terminale Littéraire, option Langues.

 

 

En seconde,  quels les critères vous ont  orienté vers la filière Littéraire  option Langues?

Un coup de cœur pour le français en particulier.

Comment se passe la formation ?

Très bien, j’ai apprécié les cours dès la classe de première.

Y a-t-il beaucoup de différences avec la seconde ?

Oui, la spécialisation dans les matières littéraires exigent plus de réflexion.

Avez-vous eu des bonnes ou des mauvaises surprises ?

La bonne surprise fût l’intérêt que j’ai eu pour les cours en général. La mauvaise fût la rigueur qu’exige cette spécialité de bac.

Selon vous quelles sont les qualités indispensables pour suivre cette formation?

L’amour des mots

Comment mettre toutes les chances de son côté, dès la seconde, pour réussir dans cette filière ?

Surtout lire beaucoup et régulièrement.

Y a-t-il un conseil que vous auriez aimé recevoir et que vous n’avez pas reçu, avant ou pendant vos études ?

Rester simple et ne pas se lancer dans des choses que l’on ne connaît pas.

Ou un conseil que vous avez reçu et qui vous a particulièrement aidé ?

Etre simple et efficace dans l’écriture.

Si vous deviez donner une bonne raison de faire cette formation, quelle serait-elle ? Et une raison de    ne pas la faire ?

Une bonne raison c’est que c’est la filière de bac qui cultive le plus.

Une raison de ne pas la faire : si vous n’aimez pas écrire, ne suivez pas cette spécialité.

Avez-vous parfois douté, pensé à vous réorienter ?

Non.

Avez-vous confiance en votre avenir professionnel ?

Oui

Quel est votre projet d’études supérieures l’an prochain ?

Je souhaite faire la fac de droit à Vannes.

Dans cinq ans, comment vous voyez-vous ?

Je me concentre sur l’instant présent.

Y a-t-il un cliché sur le bac L option langues  que vous souhaiteriez démentir?

Le cliché selon lequel les « littéraires » font leurs études pas défaut, du fait d’avoir échoué dans les matières scientifiques.

 

 

Entretien avec LOLA et MANON, élèves de Terminale L2, option lourde Arts Plastiques.

 

 

En seconde,  quels les critères vous ont  orienté vers la filière Littéraire  Arts plastiques?

Lola, élève de TL2 : « j’ai toujours su que je voulais faire la filière littéraire et en seconde c’est mon goût pour les arts plastiques et mon faible niveau dans les matières scientifiques qui m’ont orientée cers ce parcours ».

 

Manon, élève de TL2 : « les arts plastiques, ainsi que les langues »

Comment se passe la formation ?

Lola : « un stress vis à vis de l’après bac et des débouchés de la section littéraire »

 

Manon : « la terminale est plus dure que la première car il y a plus de travail personnel cette année »

Y a-t-il beaucoup de différences avec la seconde ?

Lola : « beaucoup plus d’investissement personnel »

 

Manon : « oui, c’est un travail approfondi tout au long de l’année »

Avez-vous eu des bonnes ou des mauvaises surprises ?

Lola : « la bonne surprise a été la découverte de la philo, qui nous change des autres cours. C’est une façon de penser»

 

Manon : « La philosophie est déstabilisante et difficile mais très intéressante»

Selon vous quelles sont les qualités indispensables pour suivre cette formation?

Lola : « S’investir dans ce qu’on fait »

 

Manon : « L’ouverture d’esprit. L’amour de la lecture »

Comment mettre toutes les chances de son côté, dès la seconde, pour réussir dans cette filière ?

Lola : « Commencer à réfléchir au post bac »

 

Manon : Ne bas lâcher les langues. S’habituer à travailler seule chez soi»

Y a-t-il un conseil que vous auriez aimé recevoir et que vous n’avez pas reçu, avant ou pendant vos études ?

Lola : « aller aux portes ouvertes, aux écoles, se renseigner sur les études que l’on veut suivre, faire en sorte qu’elles soient conformes avec nos désirs »

Ou un conseil que vous avez reçu et qui vous a particulièrement aidé ?

/

 

Si vous deviez donner une bonne raison de faire cette formation, quelle serait-elle ? Et une raison de    ne pas la faire ?

Lola : « c’est un épanouissement culturel. Il y a beaucoup de débouchés mais pas toujours ceux que l’on souhaite »

 

Manon : « c’est très enrichissant sur le plan des connaissances. Mais attention il faut beaucoup de travail personnel et de culture ».

Avez-vous parfois douté, pensé à vous réorienter ?

Lola : « oui, lorsque j’ai voulu faire des études pour être kiné »

Manon : « oui, mais durant mes années au collège, pas au lycée»

Avez-vous confiance en votre avenir professionnel ?

Lola : « Pas tout à fait car je ne sais toujours pas quoi faire »

 

Manon : « Oui, je sais que je pourrai toujours trouver un emploi sans trop de problèmes »

Quel est votre projet d’études supérieures l’an prochain ?

Lola : « Peut être des études dans le graphisme publicitaire, dans la rénovation de meubles ou dans la réalisation et mise en scène de films. C’est encore indécis… »

 

Manon : « Je pense aux beaux arts et si j’échoue, ce sera la fac d’arts plastiques»

Dans cinq ans, comment vous voyez-vous ?

Lola : « si je suis optimiste : un début de travail stable, si je suis réaliste : je ne sais pas, si je suis pessimiste : continuer à chercher ma voie  »

 

Manon : « si je réussis l’entrée aux beaux arts, je partirai pour 1 an à Londres. Dans le cas contraire je souhaite être au travail »

Y a-t-il un cliché sur le bac L arts plastiques  que vous souhaiteriez démentir?

Lola : « Oui, que ce serait facile à obtenir. Car en fait il demande beaucoup de culture personnelle et de réflexion »

 

Manon : « / »

 

 


 
 
 

 
   
   
  Littérature et société 2017 - Guide d’enseignement d’exploration LITTERATURE (...)

   
Accueil- Plan du site- Contact - Mentions légales - Admin - site réalisé avec SPIP